LE GANG DES LAPINS VERTS

Le Gang des Lapins Verts : Passe au Stand faire le Plein !!!

Alors qu’à l’approche des  grandes vacances, le soleil, la chaleur et le farniente rythment nos journées, il en va de même pour nos soirées !!!rubon5

Et oui qui dit vacances dit aussi soirées, festivals et « teufs-électro » jusqu’au bout de la nuit où se rencontrent et se retrouvent alcool et drogues sans modération. Coma éthylique ? Overdose ? Heureusement que les secours et le gang des lapins verts sont là !

Le gang des lapins verts ?!

Et oui, l’association Sida Paroles composée de cette équipe mobile tout-terrain se déplace sur l’ensemble du 92 jours et nuits à la recherche de festivités bien décalées. Leurs missions ? Prévenir les effets néfastes liés à la prise de drogues et réduire les risques de transmissions de maladies (sida, hépatite) liés à cet usage. En intervenant de leur stand auprès de fêtards un brin toxicomane, cette équipe explique les risques potentiels engendrés par la prise de drogues et diffuse autant d’informations que possible sur les conséquences que cet usage peut avoir à court, moyen ou long terme. Cannabis, alcool, cocaïne, amphétamines, LSD et j’en passe, sont au rendez-vous à chaque soirées et connaissent toujours un peu plus de nouveaux adeptes.

En effet ces substances psychoactives autrefois consommées par les hautes classes sociales, ont une tendance à la démocratisation par leurs accessibilités aussi bien financière que géographique. En plus de la prévention de drogues qui consiste à informer l’usager en amont de sa consommation, le gang des lapins verts est autorisé à pratiquer la réduction des risques en mettant à disposition le matériel nécessaire à la prise de psychotropes comme des pailles ou des seringues.

Longtemps interprété comme de l’incitation à la consommation par les gens, cette équipe a su défendre ses idées et les revendiquer : « La démarche de proposer du matériel de shoot est vraiment de limiter voire de diminuer les risques d’attraper la maladie du copain et quitte à se shooter, autant le faire dans de bonnes conditions, de manière encadrée avec du matériel sain et adapté » nous expliquera l’équipe des lapins verts. Pour les avoir accompagné sur leur stand lors d’une soirée électro, nous avons pu constater l’utilité de leurs actions et l’importance de leur présence, par la curiosité et la reconnaissance que les « teuffeurs » leur apportaient ainsi que l’influence redoutable qu’ils dégageaient à convaincre les fêtards de ne pas franchir le pas et de partir en trip.

Félix Bony et Hélène Labre